Le 1er Janvier 2020, Caroline/Basanti devient la directrice de TARA

Pascal Fautrat, fondateur et directeur de TARA, qui a consacré à ce programme 13 années de sa vie, a choisi, après mûre réflexion, de s'envoler vers d'autres cieux pour un repos bien mérité. Caroline/Basanti a accepté de prendre le poste de directrice pour le remplacer à partir du 1er janvier 2020. La transition se déroule dans les meilleures conditions, dans la mesure où Caroline et Pascal travaillent en équipe depuis plusieurs années pour développer TARA. Pascal souhaite rejoindre le conseil d’administration de CHAYA France et revient très régulièrement à Delhi pour guider la nouvelle équipe.

Comment Caroline est devenue Basanti

Nous vous avons souvent raconté sur ce site comment TARA fait grandir les enfants mais moins souvent comment elle fait grandir les adultes. Voici l’histoire de Basanti, notre nouvelle directrice entrée en 2010 à TARA et aujourd’hui directrice, succédant à Pascal.

"Je me souviens de mon premier jour à TARA en 2010. Je suis arrivée un après-midi de ‘staff meeting’ (réunion d’équipe) : 4 personnes mettaient toute leur énergie, leur savoir et leur professionnalisme pour changer la vie de 16 garçons. J’ai été accueillie avec chaleur et on m’a immédiatement confié des taches.  J’étais venue à TARA pour un stage dans le cadre de mes études à Sciences Po Toulouse. Je voulais une expérience concrète à l’international. J’ai été servie ! Tout faisait sens : la mission, l’éthique, l’organisation. Je tenais la possibilité de faire quelque chose de vraiment utile dans ce monde. L’expérience a duré 6 mois mais elle a littéralement changé ma vie. Je suis rentrée en France avec la conviction que j’avais trouvé ma voie. J’ai terminé mes études à Sciences Po puis j’ai bifurqué vers des études d’éducatrice spécialisée, provoquant des réactions étonnées autour de moi.

Je suis revenue à TARA tant que j’ai pu au cours de mes études, puis j’ai reçu une proposition d’embauche comme chef de projet en 2014. Je me suis sentie soulagée et récompensée car j’avais travaillé de nombreuses années pour cela. Mon visa de travail en poche, j’ai rejoint New Delhi pour fonder TARA Girls. Je me suis aussi occupée de TARA Big Birds, notre programme d’accès à l’autonomie pour les jeunes adultes. L’équipe que j’ai mise en place à TARA Girls a rapidement été capable de se débrouiller par elle-même et j’ai repris TARA Boys en 2016. Petit à petit, je suis devenue la personne sur laquelle Pascal s’appuyait pour le déroulement des opérations sur toutes les maisons, la copilote. J’ai pu me familiariser avec les différents foyers, ce qui m’a donné le recul pour pouvoir mettre en œuvre le tout premier projet TARA qui n’était pas une maison mais un projet de prévention : TARA Outreach Centre, notre centre de jour qui a permis à TARA d’élargir la palette de ses outils pour venir en aide à l’enfance en danger."

Pascal notre fondateur est ravi de ce changement de situation :

« Basanti est officiellement directrice adjointe de TARA depuis un an mais en réalité c’est un rôle qu’elle jouait depuis longtemps. Son implication à ce nouveau poste me permet de me poser un peu. On n’imagine pas comme la vie de directeur d’une petite ONG comme TARA vous sollicite à tous les niveaux, professionnel, intellectuel, émotionnel, personnel, spirituel… Il est temps pour moi de quitter l’Inde mais je tiens beaucoup à rester actif au service de TARA et des enfants et à revenir régulièrement pour guider l’équipe dans nos nouvelles aventures. Basanti a accepté avec joie et gravité la proposition qui lui a été faite de prendre le poste de directrice. C’est une énorme responsabilité, une grande fierté, un engagement de vie, la chance aussi de pouvoir conduire ce merveilleux projet qu’est TARA, qui remplit le cœur et l’âme. »

Nous souhaitons à Basanti et à Pascal le meilleur dans leurs nouvelles attributions à TARA.

TARA accueille Mme Brune Poirson

Le 4 Novembre dernier, Mme Brune Poirson, Secrétaire d’Etat au Ministère de la Transition écologique et solidaire et Vice-Présidente de l’Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement et également ancienne volontaire à TARA nous a rendu visite dans le cadre de son voyage officiel en Inde.

Ce fût un immense privilège de l’avoir parmi nous.

Cela faisait 10 ans que Mme Poirson n’était pas revenue à TARA et nous avons eu le temps de grandir au fil de ces années ! En 2009, nous ouvrions notre première maison (hébergeant à l’époque seulement 16 garçons, tous déscolarisés). TARA compte aujourd’hui 3 foyers de l’enfance, un programme d’accès à l’autonomie pour jeunes adultes, un centre éducatif de jour ainsi qu’un centre de formation pour travailleurs sociaux et spécialistes de la petite enfance. Madame la Ministre s’est montrée enthousiasmée par notre vision, notre évolution et très concernée par les enjeux de notre secteur.

L’un des enfants nous donne sa version de la visite : “Brune Ma’am est très gentille et drôle. Elle était ravie de visiter notre nouvelle maison et a beaucoup aimé la carte que nous lui avons faite. Elle a été très intéressée par notre Mur des Valeurs. Nous avons essayé de l’impressionner en parlant quelques mots de français !”

A TARA, nous encourageons les enfants à être ambitieux et à donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire de leurs rêves des réalités. Quel meilleur exemple qu’une ancienne volontaire devenue aujourd’hui membre du gouvernement français ? 

Nous remercions sincèrement pour son soutien Mme Poirson qui a trouvé le temps de revenir nous voir lors de son séjour en Inde malgré un agenda… de ministre !